Apprenez à courir par temps froid

Apprenez à courir par temps froid

Apprenez à courir par temps froid

Pas toujours simple de conserver une motivation intacte lorsque le thermomètre chute ! La seconde moitié de l’automne n’est pas la période de l’année la plus inspirante pour nombre de coureurs à pied. Certains réglages permettent cependant de tirer profit de conditions (même) défavorables…
 

1 Priorité à l’équipement
Personne ne vous oblige à courir en short et bras nus sous des températures négatives ! La pratique du running peut et doit désormais se décliner sous le signe du confort. En clair, adaptez votre équipement aux conditions météo…
Les équipementiers proposent désormais des produits conçus pour lutter contre le froid et le vent tout en permettant une parfaite évacuation de la chaleur. Préférez les matériaux récents, plus « respirants », aux vieilles polaires qui congestionnent.
 
Deux conseils :
. Pensez à protéger vos extrémités particulièrement sensibles au froid en portant gants et bonnet (quitte à les ôter en cours d’effort).
. Equipez-vous de vêtements visibles de nuit ou dans les zones peu éclairées (même et surtout en ville où le trafic automobile est particulièrement dense). Etre vu reste la priorité n°1.
 

2 La qualité plutôt que la quantité
L’échauffement se doit d’être plus méticuleux encore durant les mois froids. Mais il peut et doit ensuite laisser place à des séquences d’entraînement toniques et variées.
Travaillez à des allures sans cesse différentes.
 
Exemple de séance d’environ 50 minutes à réaliser deux fois par semaine :
. 15 minutes très lentement – simple trot.
. 10 minutes d’accélération progressive – afin de faire monter le rythme cardiaque, d’échauffer convenablement les muscles et d’enclencher le processus de sudation.
. 15 minutes de 30-30 (alternance de 30 secondes rapides et 30 secondes lentes)
ou
. 20 minutes de train soit 5x3min à allure 10km (avec récupération d’environ 1min30) ou 3x5min à allure semi marathon (avec récupération d’environ 2min30 entre chaque séquence rapide).
. 10 minutes de retour au calme sous forme d’un simple footing.

3 Il n’y a pas que la course dans la vie !
C’est en hiver que l’entraînement croisé doit prendre sa vraie place dans l’organisation hebdomadaire du coureur à pied. Et ce quel que soit son niveau. La pratique d’activités en salle permet de visiter d’autres disciplines sportives d’endurance — voire d’explorer des territoires nouveaux.
 
A privilégier :
. Le vélo statique qui permet d’effectuer un bon travail cardiovasculaire et de maintenir voire d’améliorer la VMA (vitesse maximum aérobie).
. La natation qui pousse à évoluer dans un autre élément et à solliciter les groupes musculaires du haut du corps.
 
Mais aussi :
. Les exercices de musculation et de gainage. Résumés sous l’appellation de « préparation physique générale»  (PPG), ils tonifient et renforcent l’ensemble de la musculature – pas seulement celle des jambes.
. Les exercices d’étirements et de respiration profonde. L’hiver est la saison idéale pour ouvrir la porte d’une classe de yoga. Préférez les techniques qui privilégient l’enchaînement des postures.
Cet article Apprenez à courir par temps froid est apparu en premier sur Runners.fr.

About The Author

Pierre Bergé

No Comments

Leave a Reply

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.

VOUS ÊTES PRÊT(E) ?

CONTACTEZ RYTHM'NFORME

Entrainement personnalisé - Renforcement musculaire - Remise en forme - Perte de poids - Correction posture - Reprise du sport - Préparation mentale et physique tous sports - Suivi personnalisé

Adresse:

RYTHM'N FORME
Avenue Frédéric Mistral
13430 Eyguières

Téléphone:

06 71 95 53 16

Horaires:

Lundi au Vendredi de 6h à 20h
Samedi de 6h à 13h